...

Le Webmarketing : 10 minutes pour comprendre le métier !

webmarketing

Le webmarketing est essentiel pour faire connaître votre marque sur Internet et mener à bien votre transformation digitale. Retrouvez toutes les infos nécessaires à son sujet dans cet article !
Aujourd’hui, il est presque incontournable d’être présent sur internet pour atteindre son public. Et malheureusement, il ne suffit pas de publier de temps à autre sur Facebook pour y arriver.

Le webmarketing (ou marketing digital) est un des descendants 2.0 du marketing traditionnel et est un ensemble assez compliqué de techniques et d’outils que vous aurez besoin de connaître pour connaître le succès.
Mais pas d’inquiétude : ce guide vous explique en toute simplicité ce que représente cette discipline et vous explique comment lancer votre stratégie numérique !

webmarketing

C'est quoi, le Webmarketing ?

Le webmarketing désigne un ensemble de techniques publicitaires online que les marques utilisent pour se faire connaître sur le web.
Le webmarketing représente une version internet du marketing « à l’ancienne » : là où traditionnellement les sociétés se faisaient découvrir par le biais de spots publicitaires dans les rues ou à la TV, les entreprises contemporaines ont plutôt tendance à recourir aux nouvelles méthodes du web : référencement gratuit SEO, référencement payant SEA, emailing, réseaux sociaux, etc.

Le webmarketing est par conséquent un réseau interconnecté de méthodes et d’outils qui donnent à une marque une visibilité auprès des clients et lui permettent de réaliser des ventes.
Comparée au marketing traditionnel ( offline ), une telle stratégie offre de multiples avantages :

  • Cela vous permet de profiter du big data. Avec les outils en ligne, la mesure de la performance de vos campagnes de marketing devient un jeu d’enfant. Chacun de ces outils vous permettra d’accéder à un large éventail de données (taux de clics, taux d’engagement, etc.) qui vous aideront à améliorer votre marketing dans le futur.
  • Vous avez accès à une audience plus vaste. Le marketing traditionnel et onéreux ne vous permet en principe que d’atteindre une audience locale (affiches en ville par exemple) et pas grand-chose d’autre. En revanche, avec le webmarketing, vous pourrez atteindre aisément un auditoire au niveau mondial avec un minimum d’efforts.

  • Son coût est relativement bas. À la différence des campagnes publicitaires traditionnelles, qui coûtent souvent très cher, le webmarketing est nettement plus accessible. Il y a beaucoup d’outils très performants qui vous offrent même la possibilité de vous lancer sans frais.

Le webmarketing offre la possibilité de faire la promotion de votre marque sur internet, sans avoir recours à des sommes exorbitantes pour placarder des affiches dans les métros de Paris !

4 fonctions pour le métier de Webmarketing

Le webmarketing a pour objectif final de vendre, mais il doit passer par plusieurs phases. Le webmarketing ne correspond pas à un démarcheur itinérant qui frappe à votre porte avec la volonté de vous vendre un produit. Il s’agit d’un procédé en plusieurs phases qui non seulement fait vendre, mais analyse également le marché, donne de la visibilité à votre entreprise, renforce la fidélité de vos consommateurs, etc. Nous pouvons donc discerner quatre grandes missions du webmarketing :

  • Audit stratégique – étude de marché et veille stratégique afin de connaître et comprendre l’écosystème au sein duquel votre entreprise opère et les atouts/faiblesses de vos concurrents.
  • Génération de trafic – recours à des méthodes telles que le référencement, l’emailing ou le SEA pour attirer des consommateurs éventuels sur votre page web.
  • Analyse des performances – évaluation du résultat de vos actions et des indicateurs clés de performance (taux de conversion, etc.) dans le but de continuellement améliorer votre marketing web.
  • La fidélisation – la rétention sur le long terme de la clientèle par le biais d’outils de fidélisation comme l’emailing ou les médias sociaux.

Et comme nous allons le voir ci-après, pour chacune de ces fonctions, il y a un grand nombre d’outils en ligne auxquels vous devrez avoir recours.

Présentations des moyens de travail et outils pour faire du Webmarketing

Il y a beaucoup d’outils et de méthodes de webmarketing.
Examinons quelques-uns des exemples les plus courants et les meilleures méthodes.

Le référencement naturel sur les moteurs de recherche (SEO)

Faites en sorte que votre entreprise soit présente dans les résultats des moteurs de recherche.
SEO est l’abréviation de « Search Engine Optimization » (optimisation des moteurs de recherche).
Il y a beaucoup de moteurs de recherche (Bing, Ecosia, etc.), mais Google domine largement. Si ton site n’est pas présent dans Google… il est inexistant !

Pour simplifier, le SEO marche comme suit :
Vous déterminez les recherches sur lesquelles vous voulez apparaître. Par exemple, si vous avez une cave à vins à Bordeaux, vous voulez que les clients vous trouvent quand ils tapent des mots-clés tels que « acheter des vins à Bordeaux », « cave à vins à Bordeaux », etc.
Pour cela, il faut optimiser le contenu ( essentiellement les textes) afin d’inclure souvent ces mots-clés et améliorer la structure interne de votre site.
Vous tentez de créer des liens de qualité pointant vers votre site.

Les outils du SEO :

  • Ubersuggest ou Ahrefs – pour trouver les volumes de recherche de vos mots-clés, avoir des exemples de pages de la concurrence et obtenir des propositions de mots-clés.
  • Google Search Console – pour savoir dans quelle mesure votre site est référencé et sur quels mots-clés.
  • Google My Business – pour améliorer votre référencement local.
  • Clearscope ou Yoast – afin de perfectionner le contenu du site Web.

Le référencement payant par publicités (SEA)

Mettez vos publicités sur Google avec la recherche payante.
Le référencement est gratuit (la plupart du temps), mais il demande un certain temps. Même une fois que vous avez procédé à l’optimisation de votre site web, le moteur de recherche doit l’indexer et évaluer la qualité de votre contenu. Cela prendra parfois des mois avant de parvenir à une bonne position dans les résultats de référencement. On parle également de référencement naturel.

Le SEA (« Search Engine Advertising »), en revanche, est instantané, mais il faut payer. Il constitue le pendant online de la promotion traditionnelle : on paie pour avoir une annonce visible dans Google. La publicité sur les moteurs de recherche repose sur un système de CPC (coût par clic), ce qui signifie que vous paierez dès que quelqu’un cliquera sur votre publicité. Le tarif que vous payez varie en fonction de la compétitivité et de la position que vous voulez atteindre dans les résultats. Cette technique de webmarketing est donc assez coûteuse, mais elle présente l’avantage de vous offrir une visibilité immédiate auprès de votre public cible.

Les outils en SEA ?
Google Ads – L’outil incontournable de Google qui donne la possibilité de créer vos publicités et de les positionner dans les résultats de recherche.

Les campagnes d'emailing automatisées

Contactez vos clients, en leur envoyant un message directement dans leur boîte de réception. Le marketing par email demeure l’un des canaux de webmarketing les plus performants. Trop souvent assimilé aux seules newsletters traditionnelles, l’emailing est en réalité un outil beaucoup plus riche. Bien entendu, il est possible d’envoyer des newsletters pour annoncer à vos clients les nouveautés ou leur offrir des réductions spéciales. Mais il permet également de faire bien plus :

L’emailing transactionnel. Ce sont les messages que vous adressez dans le contexte de votre démarche commerciale : confirmation d’achat, date de livraison, etc. Vous aurez saisi : l’emailing transactionnel est indispensable dans le commerce en ligne.
L’automatisation du marketing. Le marketing par email vous offre la possibilité de réaliser aisément des chaînes d’emails automatisés qui réagissent au comportement de vos adhérents ou à d’autres critères. Vous avez, par exemple, la possibilité d’envoyer des emails d’anniversaire automatiquement ou de réaliser des scénarios plus compliqués.

Par exemple, la maturation des clients. Cette technique, qui fait appel à l’emailing et à l’automatisation du processus de marketing, vise à accompagner les prospects de leur premier contact à leur achat par le biais d’une série d’emails automatiques. Après leur inscription à votre newsletter, vous pourrez leur adresser un livre blanc ou des astuces (par exemple), puis, s’ils ont cliqué, des conseils sur les produits, etc.

Le grand intérêt de l’emailing est de vous permettre de toucher vos contacts dans leur boîte de réception, sur un espace assez privé comparé au scrolling sans fin des messages sur les médias sociaux.
Cela vous donne également la possibilité de mesurer avec exactitude l’engagement de votre audience : taux de consultation, taux de clic, taux de conversion, etc.

Pour les outils de mailing, nous vous conseillons de consulter notre page sur les outils de Growth Hacking ou vous trouverez des nombreux outils pour et bien d’autres.

Le content marketing

Produisez un contenu qualitatif pour faire connaître votre expertise. La stratégie de marketing de contenu regroupe un ensemble de moyens visant à générer du contenu de haute qualité prenant la forme, par exemple, d’articles de blog. Il constitue une stratégie sur le long terme visant à se positionner comme un spécialiste sur son marché.
Le marketing de contenu a plusieurs atouts :

  • Le référencement : comme nous avons déjà pu le voir, le SEO est une composante incontournable du webmarketing. Et on ne peut pas faire de référencement sans avoir une stratégie de contenu performante car Google aime notamment les articles de blog et les textes longs. Le content marketing est donc le moyen le plus efficace de positionner vos mots-clés.
  • Image de marque : la publication de contenus qualitatifs sur vos blogs et via les médias sociaux vous donne la possibilité de créer et de développer votre image de marque en démontrant votre savoir-faire et en faisant connaître votre univers à votre public.

Fidélisation des clients : le content marketing, tel qu’une newsletter récurrente, offre la possibilité de créer une relation stable avec vos consommateurs et de poursuivre la communication avec eux, y compris en dehors du cycle d’achat.
Afin de structurer votre stratégie de contenu, vous disposez d’outils comme le calendrier éditorial, permettant de planifier vos actions de communication et vos équipes.

Les outils pour le content marketing

WordPress – un logiciel gratuit et simple d’utilisation pour la crétion de sites/blogs/articles
Canva – permet de créer des design facilement et gratuitement

Les stratégies de marketing par affiliation

Générez des revenus en promouvant un produit de tiers ou tirez profit de l’audience d’une autre enseigne. Voici comment marche le marketing d’affiliation :

  1. La société A (un blogueur par exemple) promeut la société B (un produit de santé par exemple).
  2. La société B est mise en avant par le public de la société A.
  3. Pour tout achat réalisé par un consommateur qui a trouvé le produit de la société B par le biais de la promotion de la marque A, celle-ci perçoit une commission.

Selon cette mécanique visibilité/commission, il est possible de se trouver de part et d’autre de l’échange, selon les services que vous offrez.
Par exemple, en tant que blogueur, la création de liens d’affiliation vers les produits d’autres entreprises peut constituer un bon moyen de percevoir des revenus, par exemple en écrivant des avis sur les produits. Veillez cependant à ne mettre en avant que des produits de qualité pour ne pas perdre la relation de confiance avec vos lecteurs.

Par contre, si vous offrez un service tel qu’un service de livraison de repas, essayez de vous positionner dans les répertoires et comparaisons des « meilleurs services de livraison ». Il faut simplement prendre contact avec l’auteur en lui faisant une offre de commission.
Il y a bien sûr de multiples autres types de marketing d’affiliation et de webmarketing fondés sur la coopération entre deux marques.

Quels outils pour l’affiliation ?
Tapfiliate ou Partnerstack permet la gestion de vos partenaires via une interface très simple et la découverte de nouveaux programmes d’affiliation.
Fiverr permet de percevoir des revenus en promouvant les services offerts sur la plateforme.

Instagram, LinkedIn, Twitter : Les réseaux sociaux

Établissez des liens avec votre audience sur les réseaux. Les médias sociaux ne constituent pas réellement un vecteur de vente. Évidemment, il y a des cas exceptionnels – des entreprises qui exercent essentiellement leurs activités sur Facebook ou Instagram. Mais de manière générale, les médias sociaux sont principalement utiles pour la communication digitale. Grâce à eux, vous pouvez rester en relation avec votre audience sur le long terme et booster l’identité de votre marque.

Il s’agit également de la place où le bouche-à-oreille est le plus efficace, et de l’espace idéal pour se connecter avec des influenceurs et accroître la visibilité de votre entreprise. En bref : les réseaux sociaux vous donnent la possibilité de former une communauté.
Afin d’être performant sur Facebook, Twitter et autres, misez sur le contenu graphique. Les infographies marchent très bien sur les médias sociaux.

Les outils pour les réseaux sociaux ?
Facebook, Twitter, LinkedIn – optez pour vos médias sociaux en tenant compte de vos habitudes (ce que vous connaissez le mieux) et en fonction des objectifs de la stratégie marketing (LinkedIn pour le B2C par exemple).
Sprout Social – pour la gestion de vos actions de webmarketing sur les médias sociaux.

Quel salaire pour le webmarketing ?

La rémunération annuelle moyenne en webmarketing est à peu près comprise entre 25 et 35 000 euros bruts. Ce qui correspond à une rémunération mensuelle brute située entre 2 000 et 3 000 euros, pour à peu près 1 500 à 2 300 euros nets. Ce montant correspond à la rémunération touchée sur 12 mois hors taxes. Si vous commencez comme le webmarketing, vous gagnerez chaque mois entre 1 800 et 2 000 euros bruts. Le montant du salaire brut par an se situera donc entre 21 000 et 24 000 euros, pour une rémunération mensuelle nette qui peut monter jusqu’à 1 560 euros.

Le salaire horaire brut le plus élevé pour un 1er job dépasse légèrement les 13 euros. Avec quelques années à son actif, le webmarketeur pourra discuter de son salaire. Concernant les seniors, on observe des rémunérations qui pourront monter jusqu’à 3 000 euros bruts par mois. Ce qui représente 36 000 euros bruts par an, ou un peu plus de 2 300 euros nets mensuels. Il convient généralement de prouver une ancienneté de 5 ans dans ce genre de fonctions pour espérer obtenir un tel salaire.

Le travail de webmaster est globalement plus rémunérateur au sein des grosses boîtes que dans les plus petites. Il est possible de réclamer des gratifications diverses comme des primes de participation aux résultats ou des gratifications d’intéressement. Le contrat de travail peut aussi envisager un versement du salaire sur 13 ou 14 mois. Aucune grille salariale ne prévoit d’imposer le salaire de ce type de professionnel selon son degré d’ancienneté. Le travailleur a donc la possibilité de gérer son salaire au cours de l’embauche.

Formation SEO

Que vous soyez coach ou consultant ou thérapeute ? Vous êtes ici — au bon endroit pour découvrir les secrets du marketing digital. Il est toujours agréable

Read More »

Formation WordPress

La visibilité sur Internet est un incontournable que ce soit pour les petites ou les grandes entreprises. Effectivement, avoir un site Internet est nécessaire pour

Read More »

Articles rattachés

Réponses en commentaire

Inscription présentation de la formation